Blog Post

By: Frantz Roncier 0 0

Logistique urbaine par voie fluviale

Séance du Conseil de Paris – mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 mars 2018

Vœu présenté par Pascale BLADIER-CHASSAIGNE et les élus du groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants

Rattaché à la délibération 2018 DVD 38

Relatif à la logistique urbaine par voie fluviale

Considérant que les voies fluviales présentent, pour la logistique urbaine, de nombreux avantages économiques et environnementaux, tout en dynamisant un ensemble de PME locales ;

Considérant qu’à l’heure où la municipalité s’engage à réduire la part de la voiture dans les déplacements parisiens, la Seine pourrait multiplier son trafic par quatre sans rien avoir à changer de ses infrastructures ou de sa règlementation, selon la Chambre de Commerce et d’industrie des Hauts de Seine ;

Considérant l’objectif réaffirmé dans le Plan Climat de réduire l’ensemble des émissions du territoire et des activités de 75 % en 2050 par rapport à 2004 ;

Considérant que l’expérimentation engagée par le cluster “Logistique Urbaine Durable” à Gennevilliers, sous l’égide de la Chambre de Commerce et d’industrie des Hauts de Seine (CCI 92) a mis en évidence que ce nouveau schéma multimodal route-fleuve-route est une solution d’avenir aux problèmes de pollution et de congestion en la région parisienne ;

Considérant que ce modèle de logistique urbaine fluviale suscite l’intérêt de multiples acteurs économiques, parmi lesquels Steelcase et Ooshop au titre de chargeurs, Air Liquide pour ses technologies de carboglace ou encore le groupe Bolloré dans son ensemble ;

Considérant que cet enjeu s’inscrit dans le projet de réhabilitation des berges de Paris ;

Considérant que la promotion de ces nouvelles pratiques logistiques passe par un engagement majeur de la Mairie de Paris, le nombre limité de ports étant pour l’heure un frein à leur développement et que toute évolution en ce sens nécessiterait une acceptation par les riverains, passant par une insertion paysagère ;

Considérant qu’en juillet 2017, l’exécutif exprimait sa volonté de développer la mobilité propre et de transformer la logistique du dernier kilomètre grâce au transport fluvial ;

Considérant que la Ville de Paris aide déjà financièrement les compagnies de transport de marchandises et artisans bateliers ayant un contrat régulier avec un professionnel implanté à Paris pour l’acquisition d’un système de dépollution et d’un moteur à énergie alternative ;

Considérant que la logistique urbaine fluviale est une opportunité de développement économique majeur et cohérent avec les enjeux d’une métropole moderne ;

 

Sur la proposition de Pascale BLADIER-CHASSAIGNE et des élus du groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants, le Conseil de Paris émet le vœu :

  • Que la Ville de Paris encourage la livraison par voie fluviale en proposant une aide financière pour les PME y ayant recours ;
  • Que la Ville de Paris envisage les différentes options urbanistiques de développement du transport fluvial de marchandises jusqu’au cœur de la capitale.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *