Blog Post

By: Frantz Roncier 0 0

Développement de la pratique de l’autopartage chez les jeunes

Vœu présenté par Jérôme DUBUS et les élus du groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants

Rattaché à la délibération 2018 DVD 62

Relatif au développement de la pratique de l’autopartage chez les jeunes

Considérant que, dans le cadre de son engagement en faveur de l’autopartage, la Ville de Paris s’est engagée à créer jusqu’à 1 000 places de Service de Véhicules Partagés (SVP) sur voirie entre 2018 et 2019 ;

Considérant que ces nouvelles stations seront prévues pour être réparties équitablement sur l’ensemble du territoire parisien ;

Considérant que les jeunes sont sociologiquement plus réceptifs aux évolutions comportementales, induites par l’avènement de l’économie collaborative et de l’économie digitale, que le reste de la population ;

Considérant cependant que, selon une étude de l’Observatoire des Mobilités Emergentes de Mai 2017 :

  • l’usage de véhicules partagés a du mal à se développer en France, même si Paris reste un terreau plus favorable pour cette pratique (seuls 2,5% des Français avaient eu recours à l’autopartage en 2016, contre 9% à Paris) ;
  • le taux de pénétration est en moyenne deux fois plus élevé chez les 18-34 ans, en France (5% en 2016) et à Paris (20% en 2016) ;

Considérant par ailleurs que la tarification de la carte de stationnement « Autopartage Paris », comprenant la redevance de stationnement forfaitaire annuelle pour un stationnement sur l’ensemble des emplacements de stationnement payant d’une durée autorisée de 24 heures, a été fixée à 500 € HT dans la délibération 2018 DVD 7 ;

Considérant que l’action de la Mairie de Paris dans le domaine de l’autopartage est pertinente, répondant aux impératifs de désengorgement des rues de la capitale et de lutte contre la pollution atmosphérique ;

Considérant ainsi que faire aujourd’hui la promotion de cette pratique auprès des jeunes est un investissement pour l’avenir, dans la mesure où il s’agit de modifier les comportements de déplacements pour les décennies à venir ;

Considérant enfin que, dans le cadre de la présentation des engagements de l’État en faveur de la mobilité propre et de la qualité de l’air, le vendredi 20 juillet 2018, le Gouvernement prenait position en faveur du développement des mobilités partagées chez les jeunes, notamment dans les espaces urbains ;

 Sur la proposition de Jérôme DUBUS et des élus du groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants, le Conseil de Paris émet le vœu que :

  • 50% des créations de nouvelles places SVP pour les années 2018 et 2019 soient effectuées à proximité d’équipements et services destinés aux étudiants (Universités, bibliothèques, …) ;

 

  • la Ville de Paris étudie la possibilité de mettre en place un tarif préférentiel de la carte de stationnement « Autopartage Paris » en direction des 18-34 ans.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *