Blog Post

By: Frantz Roncier 0 0

Grossesses sans alcool

Vœu présenté par Alexandre VESPERINI et les élus du groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants

Relatif aux grossesses sans alcool à Paris

Considérant la nocivité de la consommation d’alcool durant la grossesse (prématurité, retard de croissance intra-utérine, malformations et troubles du cerveau, communications défaillantes entre les cavités cardiaques…) ;

Considérant l’étude de Santé Publique France (septembre 2018) estimant qu’en France, un enfant naît chaque jour avec des troubles liés à l’alcoolisation fœtale ;

Considérant que la proportion de naissances concernées en Ile-de-France est de 0,31 pour
1 000 naissances (0,23 en ex-région Rhône-Alpes ; 0,32 en région Sud-PACA) ;

Considérant la prévalence particulière de l’alcoolisation fœtale en Europe (10% des grossesses dans le monde ; 25% en Europe) ;

Considérant la croissance des boissons sans alcool, en particulier la bière sans alcool, qui permet ainsi de réduire, voire d’éliminer, la consommation d’alcool pour les femmes enceintes ou pour toute personne souhaitant baisser le niveau d’unités d’alcool consommées ;

Considérant la distribution encore faible de bière sans alcool à Paris, en comparaison avec des métropoles connues pour leur dimension festive ;

Considérant la mesure prise par la Ville de Paris en 2012, visant à recenser les débits de boissons proposant de la bière sans alcool, actuellement interrompue ;

Sur proposition d’Alexandre VESPERINI et des élus du Groupe PPCI, le Conseil de Paris émet le vœu que :

  • Une cartographie des établissements proposant de la bière sans alcool soit établie en lien avec les distributeurs et les professionnels du secteur ;
  • Une campagne de sensibilisation pédagogique soit effectuée afin de rappeler les risques liés à l’alcoolisation fœtale.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *