Blog Post

By: Frantz Roncier 1 0

Situation de l’École Murat

Vœu présenté par Céline BOULAY-ESPERONNIER et les élus du groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants

Relatif à la situation de l’École Murat

Considérant la situation de l’école Murat actuellement dispatchée sur cinq sites du 16ème arrondissement (Lycée René Cassin, École Alfred de Musset, École Boileau, École Maternelle Murat et École maternelle Erlanger provisoire) ;

Considérant les effets anxiogènes de cette répartition décidée dans l’urgence en juin 2019 sur les élèves, leurs parents et le personnel éducatif ;

Considérant l’absence d’équipement approprié à la pratique de l’éducation physique dans les deux établissements accueillant les élèves de Cours Préparatoire ;

Considérant, qu’en dépit du fait que la rentrée se soit passée dans le calme grâce la capacité d’adaptation de la Proviseure du Lycée professionnel René Cassin comme de la Directrice de l’École Murat, cette situation, n’ayant pas vocation à devenir pérenne, ne semble pas évoluer ;

Considérant la désinvolture inquiétante de la réponse de Madame le Maire à ma question écrite en date de juin dernier et le fait que cette dernière semble de satisfaire de la situation actuelle ;

Sur la proposition de Céline BOULAY-ESPERONNIER et des élus du groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants, le Conseil de Paris émet le vœu que la Mairie de Paris :

  1. Communique sur l’état d’avancement des solutions de longue durée envisagées pour l’école élémentaire d’application Murat ;
  2. S’engage à ne pas démanteler le groupe scolaire ;
  3. S’engage à travailler de manière concertée avec les élus du 16ème

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *